Centre d'Etudes et de Recherches des Industries Métallurgiques, Mécaniques, Electriques et Électroniques
VIDEO
NEWSLETTER
COORDONNEES
Complexe des centres techniques
Route BO 50, Sidi Maârouf
Ouled Haddou – Casablanca
Tél. : (+212) 522 584 491
Fax : (+212) 522 584 490
E-mail :cerimme@menara.ma
NORMES ET SPÉCIFICATIONS
  • Imprimer
  • E-mail
Indice de classement :
NM 15.5.018
Domaine :
Non défini
Date de publication :
02/02/2002

Titre :

Mesure de débit des liquides dans les conduites fermées méthode par pesée.

Norme marocaine homologuée :

Par arrêté du Ministre de l'Industrie, du Commerce de l'Energie et des Mines N° 1364-02 du 30 Août 2002, publié au B.O.N° 5044 du 3 Octobre 2002.

Correspondance

La présente norme reprend intégralement la norme ISO 4185/1980.

Introduction

La présente Norme internationale spécifie une méthode de mesurage d'un débit de liquide en conduite fermée par mesurage de la masse de liquide déversé dans une cuve de pesée pendant un certain temps. Elle traite en particulier de l'appareillage de mesure, du mode opératoire, de la méthode de calcul du débit et des incertitudes sur les résultats de mesure.

La méthode décrite peut être facilement étendue à tout liquide autre que l'eau, à condition que sa pression de vapeur saturante soit telle que la perte de liquide par évaporation lors de la pesée soit suffisamment faible pour ne pas affecter la précision de mesure recherchée. L'emploi d'une cuve de pesée fermée pour la mesure de débit des liquides ayant une pression de vapeur saturante élevée n'est pas pris en considération dans la présente Norme internationale.

Le cas des liquides agressifs ou toxiques n'est pas envisagé dans la présente Norme internationale.

Théoriquement, il n'y a aucune limite pour l'emploi de la présente méthode qui n'est généralement utilisée que dans des installations fixes de laboratoire. Toutefois, pour des raisons économiques, les laboratoires d'hydraulique courants utilisant cette méthode ne peuvent mettre en œuvre que des débits ne dépassant pas 1,5 m3/s.

Du fait de la grande précision qu'elle peut atteindre, cette méthode est souvent utilisée comme méthode primaire pour étalonner d'autres méthodes ou appareils de mesure du débit masse, ou bien de mesure du débit-volume, sous réserve que la masse volumique du fluide soit connue exactement. Il faut s'assurer que la conduite est complètement remplie de liquide dans la section de mesurage et qu'elle ne renferme ni air ni vapeur.

Référence

ISO 4006, Mesure de débit des fluides dans les conduites fermées - Vocabulaire et symboles.

ISO 5168, Mesure de débit des fluides - Calcul de l'erreur limite sur une mesure de débit.

Définitions :

Les définitions suivantes ne sont données que pour les termes employés dans un sens particulier ou dont il semble utile de rappeler la signification.

1.3.1 - Pesée statique: Méthode selon laquelle la masse nette du liquide écoulé est déduite de la pesée de la tare et de la masse brute, ces mesures étant faites, respectivement, avant la déviation de l'écoulement vers la bascule et après sa déviation vers le circuit de contournement.

1.3.2 - Pesée dynamique: Méthode selon laquelle la masse nette du liquide écoulé est déduite de pesées faites pendant que le liquide s'écoule dans la bascule. (Avec cette méthode, un partiteur n'est pas nécessaire.

1.3.3 - Partiteur: Dispositif qui oriente l'écoulement soit vers la bascule, soit vers son circuit de contournement sans perturber le débit au cours de la mesure.

1.3.4 - Stabilisateur de débit: Dispositif inséré dans le circuit de mesure, assurant dans celui-ci un écoulement stable. Il peut s'agir par exemple d'un bac à niveau constant dans lequel le niveau est réglé par une arête déversant suffisamment longue.

1.3.5 - Correction de poussée aérostatique: Correction à apporter aux indications d'une bascule pour tenir compte de la différence de poussée exercée par l'atmosphère sur le liquide pesé et sur les poids de référence utilisés lors de l'étalonnage de la bascule.

Les unités utilisées dans la présente Norme internationale sont celles du Système International: le mètre, la seconde, le kilogramme, tandis que par commodité on utilise le degré Celsius au lieu du kelvin.

Correspondance :